Souplesse VS Mobilité

Dans cette article, je vais vous parler du débat « souplesse vs mobilité ».

Mieux vaut-t-il être souple ou être mobile ? Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise réponse, si je dois vous en fournir une, je vous dirai un peu des deux…

Une chose est sure, beaucoup de personnes ont du mal à différencier souplesse et mobilité car tout simplement la nuance est assez subtile. Clarifions ensemble la différence entre ces deux notions.


Voici deux définitions que l’on expliquera plus loin. La Mobilité correspond au degré d’amplitude avec une contraction musculaire tandis que la Souplesse correspond au degré d’amplitude en relâchement total.

La mobilité est une composante primordiale dans la réalisation d’exercices physiques et en parallèle dans la réalisation de tâches au quotidien. C’est un des fondements du fameux « Functional Training » : pratique de mouvements fonctionnels, transférables aux tâches quotidiennes. En effet, la mobilité représente l’aptitude à réaliser avec contrôle et aisance des mouvements fonctionnels, elle est donc le garant d’un bon contrôle moteur (bouger correctement sans avoir de compensations qui compromettent notre intégrité physique…).

La mobilité comprend le fonctionnement des articulations, des muscles et des fascias. Une bonne mobilité permet donc de créer et de transférer de la force en poussant, grimpant, tirant etc

Elle s'acquiert en pratiquant des mouvements ou en répétant des positions qui visent à activer l’ensemble des tissus qui sont concernés par ces même mouvements ou positions, ainsi on les renforce et on les habitue à ces amplitudes. Il faut bouger pour être mobile !

Si le corps reste trop longtemps inactif, alors nos tissus (muscles, fascias et articulations) s’enraidissent et c’est là que l’on perd notre capacité à se mouvoir avec aisance, avec une certaine amplitude.


La souplesse désigne la capacité du corps à réaliser un mouvement avec une amplitude importante.

Toutefois, elle se limite à la capacité des tissus (muscles, fascias et articulations) à s’étirer et à reprendre leurs positions initiales sans le moindre effort et sans la moindre douleur ; le corps est totalement relâché et relaxé (absence de contraction musculaire).


Souplesse = passif ; Mobilité = actif, fonctionnel. On peut le résumer ainsi.

La mobilité s’intéresse à l’aptitude de nos tissus à effectuer des mouvements fonctionnels et non uniquement à leurs capacité « élastique » comme le fait la souplesse. C’est pourquoi une personne peut avoir une mobilité optimale sans pour autant être souple. L’inverse est également vrai, une personne peut par exemple être en capacité d’effectuer un grand écart mais être dans l’incapacité de réaliser un squat complet techniquement correct (c’est le cas des personnes qui ont une hyper laxité : grande difficulté à solliciter les muscles pour stabiliser une articulation (via le réflex myotatique) et donc contrôler le mouvement…


La souplesse aide malgré tout à améliorer notre mobilité car en rendant nos tissus plus « élastiques » cela libère nos articulations et facilite le mouvement. Attention cela ne fait pas tout, des exercices de mobilisation et/ou d’automassage sont tout aussi important pour améliorer sa capacité à se mouvoir correctement.





#blog #souplesse #mobilité #bienêtre #sportsanté #loiccoaching #letsimproveyourhealth




0 vue

© 2020 par Loïc Liauzun. Créé avec Wix.com

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc